Bénédiction de la mer 15/08/12

Article paru dans Ouest France du 09/08/2012

"Si la curiosité pousse le visiteur jusqu'au bout de la pointe de La Garde, celui-ci ne sera pas déçu : une vue panoramique magnifique sur la grande plage et sur la plage de Pen-Guen ravira le promeneur.

Un petit square ombragé permet d'atteindre la pointe, de surplomber la mer et de découvrir les environs, grâce à une table d'orientation. À marée basse, des parcs à moules et à huîtres sont perceptibles au large de la pointe du Bay. À gauche, la vue sur le port de Saint-Cast permet de se rendre compte de l'activité qu'il engendre.

La bénédiction des bateaux

Les amateurs de marche pourront atteindre ce site par un sentier touristique qui contourne la pointe : il emprunte la corniche de la grande plage, près de l'ancien Hôtel Ar-Vro, grimpe vers l'oratoire, dominé par la statue de Notre-Dame-de-La-Garde et redescend vers la Cale, côté plage de Pen-Guen.

Cet oratoire est fréquenté par les touristes en raison de sa situation dominante, mais aussi parce que l'on prête à la Vierge le soin de protéger tous les marins et plaisanciers qui se hasardent au large de Saint-Cast. Chaque année, le 15 août, cet espace se remplit de nombreux fidèles : au large, la bénédiction des bateaux est un spectacle unique et un moment de recueillement à la mémoire des marins péris en mer.

Mercredi 15, bénédiction des bateaux : chacun est invité à pavoiser, rendez-vous à 9 h 30, au port, près de la SNSM. Célébration en plein air, à 10 h 30."

notre-dame-de-la-garde-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

notre-dame-de-la-garde-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

notre-dame-de-la-garde-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

notre-dame-de-la-garde-5.jpg

 

 

 

 

 

 

 


 

Un peu d'histoire :

notre-dame-de-la-garde-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet oratoire est édifié à la suite d'un vœu formulé lors du bombardement de Saint-Cast par l'occupant au cours des combats de la Libération. Il est surmonté d'une statue de granit, haute de 3 mètres, dédiée à Notre-Dame de la Garde. Le monument est inauguré et béni le dimanche 21 août 1949, sous la présidence du cardinal Roques, archevêque de Rennes, et de Mgr Coupel, évêque de Saint-Brieuc.

 

Date de dernière mise à jour : 12/08/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×